• Donatella

St Ouen ça bouge! Et ça bouge bien...

La semaine dernière, j'étais à Paris en visite au Salon Maison&Objet pour une visite à quelques-unes de nos marques préférées et pour un peu (beaucoup) de sourcing.

Généralement fidèle à l'Hotel Henriette (dont je vous parlerai un jour ici même), cette fois-ci, j'ai eu envie de tester le MOB HOTEL ouvert il y a peu à St Ouen (à prononcer St Ouin, j'ai toujours pas compris pourquoi!) par Cyril Aouizerate, entrepreneur-philosophe et disons-le, utopiste de génie.



Dèjà à la base des MAMA SHELTER ouverts il y a quelques années à Paris, Marseille, Lyon ou Bordeaux, avec la complicité de Philippe Starck, Cyril Aouizerate propose ici une nouvelle façon de concervoir et de vivre l'hôtel. Non plus petit microcosme fermé sur lui-même mais pôle vivant ouvert sur le monde de proximité qui l'entoure. C'est dynamique, déroutant et franchement très plaisant.


Les chambres sont petites mais bien pensées, fonctionnelles et pratiques offrant même la possibilité d'accueillir un visiteur en plus (sans supplément) grâce à un airbed mis à disposition. La literie est de super qualité, tout comme la connexion wifi et...il n'y a pas de télévision! Par contre, il y a des livres de poche. Et ça, c'est une vraie bonne idée!!!

Les espaces communs, dont le magnifique patio et le potager (ouvert aux habitants du quartier) sont tellement agréables qu'on y passerait la journée. Et le personnel, en bleu de travail (petit clin d'oeil au passé industriel du bâtiment et de la ville de St Ouen), est aussi efficace qu'accueillant.



Situé dans une ancienne entité de Général Electric, l'équipe a conservé le caractére industriel du bâtiment tout en le modernisant.

Bref, c'est beau, c'est sympa, le rapport qualité/prix est équilibré et, oui, j'ai adoré et j'ai hâte d'y retourner. Surtout en été pour pouvoir profiter du magnifique patio intérieur et des concerts en plein air qui y sont donnés.


Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, St Ouen accueil aussi un tout nouveau restaurant que j'ai testé en compagnie de 2 super nanas (Laure Hassel qui m'accompagnait dans ce voyage et Sarah, la créatrice de la très belle marque Botany Folk). Et nous avons été conquises.

Oh mais...je ne vous ai pas encore révélé le nom de cette pépite!

Il s'agit du YAYA RESTAURANT (yaya = grand-mère en grec) ouvert par l'équipe des huiles d'olive du Péloponnèse, KALIOS.



Y rentrer c'est se prendre la blancheur, la lumière et la chaleur de la Méditerranée de plein fouet. Ca fait un bien fou! Surtout un soir de pluie battante.

Le décor est épuré sans être froid ou "léché" et il reprend les codes de la Grèce sans kitcherie inutile et peu valorisante pour ce beau pays: murs blancs (comme passés à la chaux), sols en béton décorés des classics dessins à la peinture blanche que l'on retrouve dans les Cyclades, luminaires en fibres naturelles (la suspension en dattier tréssé signée Rock The Kasbah, un des best seller de Matières Nomades), table d'hôtes et grande fresque du bassin méditerranéen en bleu "grec" très rafraîchissante!

L'assiette est aussi superbe que le décor. On y savoure une cuisine grecque délicieuse revisitée sans être dénaturée par le jeune chef...colombien (et oui!) Juan Arbelaez. Lorsque nous y étions, ils proposaient la pita noire dans laquelle de la tapenade d'olives noires à été ajoutée à la préparation de la pâte à pita. Verdict: à tomber!



Nous avons tout aimé: le vin blanc grec (oui, il y a aussi de très bons vins en Grèce), le tarama, les pitas (chacune une différente), la mousse de yogurt et...le portokalopita. Délicieux gateau à l'orange dont j'ai moi-même testé la recette grâce au livre KALAMATA écrit justememt par les fréres Chantzios (huile d'olive Kalios) et Julia Sammut (critique culinaire et créatrice de l'Epicerie L'Idéal à Marseille dont je vous parlerai très vite).

Bon, leur Portokalopita était délicieux...mais le mien est meilleur -:))



Donc, en bref, je vous conseille vivement d'aller faire un tour à St Ouen, de loger au MOB HOTEL pour une expérience hôtelière dynamisante, de diner en bonne compagnie au YAYA RESTAURANT pour un voyage culinaire de qualité en Grèce et de vous procurer de ce pas le superbe livre KALAMATA - La Cuisine, la famille et la Grèce (editions Keribus) pour une découverte du Péloponése et des recettes de YAYA, la grand- mère des frères Chantzios. Voilà, la boucle est bouclée!

Enjoy!


P.S: petit sondage: voudriez-vous retrouver le livre KALAMATA chez Matières Nomades?

Répondez-moi à bonjour@matieresnomades.com



Les infos:

MOB HOTEL

4-6 Rue Gambetta - 93400 St Ouen

+33 1 47007070

FB: https://www.facebook.com/mobhotel/

Insta: https://www.instagram.com/mobhotel/


YAYA Restaurant

8 Rue de l'Hippodrome - 93400 St Ouen

+33 1 44 04 27 65

FB: https://www.facebook.com/yayarestaurantstouen/

Insta: https://www.instagram.com/yayarestaurant/

https://www.instagram.com/juanarbelaez_chef/?hl=fr



#matieresnomades #nosvoyages #lifestyle #conceptstore #genval #mobhotel #yayarestaurant



65 vues

©2016 Matières Nomades / Conception graphique Matières Nomades Concept